Forum RPG ayant comme thème les 7 péchés capitaux
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lester Bateman ϟ L'oeuvre de Dieu, la part du Diable

Aller en bas 
AuteurMessage
Lester Bateman
Gourmandise
avatar

Messages : 11
Points Rp : 2
Date d'inscription : 21/09/2012
Humeur : blasé

MessageSujet: Lester Bateman ϟ L'oeuvre de Dieu, la part du Diable   Ven 21 Sep - 15:22





1 - identification





    NOM : Bateman
    Prénom(s) : Lester Norman
    Âge : 33 ans
    Date de naissance : 25 décembre
    Statut : Invité
    Péché prédominant : Gourmandise











2 - personnalité
Répondez...

Une couleur ? Lie-de-vin
Un animal ? Le loup
Une chanson ? Feeling Good - Nina Simone
Une saison ? L'hiver
Une activité pour se défouler ? Jouer à GTA III, Tekken, Resident Evil etc.
Un moment de la journée ? Quand mon taux d'alcoolémie dépasse 0,5 g/l de sang

Complétez...

Le matin au réveil, je... me sers une vodka citron
Quand on m'énerve, je... tire dans l'tas
Entre les hommes et les femmes, je préfère... à un moment donné, je n'fais même plus la différence, vous savez...
Ce que j'aime le plus au monde, c'est... un mini-bar plein
Ce que je hais le plus au monde, c'est... un mini-bar vide









3 - biographie

Et vos regards seront éblouis d'un prodige capable d'ébranler l'incrédulité de Lucifer.

Christmas parade & horror show. Il est 20h. Maman hurle, papa pète un plomb, bébé chouine. Youhou ! Le père noël est une ordure. Il a gâché les fêtes et en plus de ça, il ramène un geignard. Super, on l’applaudit tous. C’est un beau bébé de 3,6 kg. Oh qu’il est mignon. Dans les historiques des psychopathes, y’a toujours des raisons antérieures que l’on peut retracer : un papa ivrogne, une mère suicidaire, que sais-je encore. Mais pour mon cas, y’a rien eu. Pas de violence, milieu sain. Pas d’élément déclencheur en somme, aucune prédisposition sanguinaire, niet.
Alors j’vais vous dire : on ne naît pas psychopathe, on le devient.

Enfance passable. Sur une échelle de 1 à 10, sachant que 10 c’est le pire du pire, je dirais 4,5. Y’a des enfants qui crèvent de faim dans l’monde, j’ai pas eu c’te chance. Je m’appelle Lester comme mon arrière-grand-père. Héros de guerre, machin machin, vous connaissez la chanson. Papa est le patron d’une banque. Maman est infirmière. J’ai une grande sœur, Carol. Famille américaine basique. Je vais à l’école du quartier, j’apprends à lire et à écrire comme tout l’monde. Puis j’entre au lycée. Aïe. J’suis racketté, on me prend tout l’temps pour cible. Vous savez, le gosse coincé dans son casier…c’était moi. Le garçon qui essaye de s’extraire de la poubelle…c’était moi, encore. Je n’ai jamais appris à me battre et comme je portais des lunettes, les gros durs en ont profité. Ils m’appelaient « l’intello », je n'avais rien d'un génie pourtant.

Malgré tout, je continue mon petit bonhomme de chemin. A l’époque, y’a que les maths qui m’intéressent. J’adore les nombres, les fonctions, les problèmes. Et j’aime d’autant plus les résoudre.
Voilà, on a passé le blabla chiant. Arrivons-en aux faits.

✤✤✤

Le froid me fait frissonner. Je cligne des yeux avec force. J'essuie la bave qui a coulé à la commissure de mes lèvres. Je suis affalé à même le sol, ça pue la pisse. J'ai des putains de crampes. Ma vision se trouble. Du sang sur mes mains. Je ne sais pas qui ni quoi. Je m'en fous. Je regarde ma Rolex. 5h05 du mat'. Chaque fois c'est la même chose. Je me réveille dans un lieu inconnu, je prends un taxi et je rentre à mon appart de luxe ; dans le meilleur des cas, encore habillé...Je prends une douche tiède, je me rase, je retrouve mes repères, ma routine. Costard, cravate et le tour est joué. J'ai l'air frais et dispo. Une nouvelle journée de taf m'attend. J'avale un truc en vitesse et je file.

Au bureau c'est infernal, comme d'hab'. Les sonneries de téléphone, les réunions etc. Wall Street. Je vois pas le temps qui défile, les heures bouffées à s'adonner à des tâches monotones. C'est la mécanique du Diable. On rentre dans le moule, on se fond dans la masse des autres employés.

Voilà, je m'appelle Lester Bateman, j'ai 33 ans, je suis un golden boy, je roule des grosses caisses, j'ai largué ma copine il y a 48h, ce n'est pas la première ni la dernière. J'enchaîne les liaisons dangereuses d'une nuit, d'une semaine, pas plus.

La vie est une pute, n'est-ce pas ? Et moi je la baise.

Vers 19h je remballe mes affaires et j'me casse. J'en grille une devant le building en me demandant à quoi ça rime tout ça. Et puis je finis dans un bar au milieu de gonzesses quand ce n'est pas un bar réservé aux gays. C'est du pareil au même. La nuit, tout se déchaîne. Je me fais plaisir. Ainsi, ça va, ça vient. Je ne me souviens de rien au lever du soleil. Mais il y a des signes qui ne trompent pas. J'ai la gueule de bois. Parfois j'me retrouve à l'hosto. J'ai envie de dégueuler. J'ai encore abusé.
Gourmand, oui, je suis le meilleur disciple de Dionysos.

Vous avez un bel aperçu de ma débauche. Ce qu'il faut savoir, c'est que demain, eh ben, ça recommence ! Je me tue à petit feu, et alors ? Votre jugement, je m'en tape complètement, si vous saviez. Mais on ne peut décidément pas continuer comme ça. C'est pas...humain.

Ce soir-là, j'me suis enfilé à moi seul une dizaine de shots. J'ai une bonne excuse : on va peut-être me virer. VIRER ! ça m'a foutu les jetons. J'ai déconné grave. J'ai voulu me suicider. Bref, à l'instant, je vois trouble et ce con à côté de moi, il me paye toutes mes consommations. J'peux pas dire non. On refait le monde. Moi au bord du gouffre. Lui...j'sais pas. Son visage, je l'ai déjà rayé de ma mémoire sélective. Eh barman, ressers nous donc un verre ! Et c'est reparti. Là ça bug. Le système surchauffe. Parfois j'suis violent, parfois j'ai juste besoin d'affection. Tout ce que je sais, c'est que cette scène sera oubliée, dès demain à la première heure. Je vacille, trébuche, tombe à la renverse. Je sens le sol glacé contre ma joue en feu. Mes yeux se ferment. Trou noir.








4 - caractéristiques diverses
Attributs Physiques : Gueule d'ange, regard de tueur, cernes astronomiques, teint cadavérique. Grand, l'air pas commode ; ça s'voit à des kilomètres que j'suis pas un type bien dans sa peau même si j'le cache au boulot. J'veux dire, j'ai la tête d'un enfoiré de première classe. J'porte des costumes chicos BCBG, des Rolex. Les cheveux plaqués sur l'arrière du crâne sont brillants de cire. J'ai un côté monsieur Parfait. Y'a rien de travers, je suis irréprochable physiquement parlant. Le col de ma chemise et le nœud de ma cravate m'étranglent un peu vers la fin de journée. Je joue le rôle d'un automate. Pour les autres, j'suis un connard pété de tunes. Pour moi, je ne suis qu'un raté. Vous ne m'avez pas vu ramper sur une table, rouler sous les chaises, boire jusqu'à plus soif. Dans ces cas-là, je ne ressemble plus à rien, même plus à monsieur tout-le-monde. J'suis ivre mort. Les cheveux en bataille. Les habits tout froissés au matin. De ces nuits interminables, il me reste des traces de rouge à lèvres au coin de la bouche qui fait penser de loin à un clown triste.

Profil Psychologique : Freud serait ravi avec un sujet comme moi. Je suis un peu un déséquilibré mental. Je vis dans l’excès. Je vis dans le stress à perpétuité. Je ne sais pas m’arrêter quand je commence…il suffit d’une seule goutte d’alcool pour faire déborder le verre. En soi, j’suis un type plutôt banal dont la vie se résume par : boulot-dodo. J’aime le sexe, les jolies filles, à l’occasion quelques mecs bien roulés – la boisson me fait perdre le sens de la mesure et la différence entre les genres. Je profite des plaisirs simples de l’existence en dépensant mes sous comme le commun des mortels. Mais j'ai aussi des soucis, des emmerdes quoi. J'ai peur d'être licencié. J'ai peur de ne pas réussir à tenir. Je bois pour noyer le quotidien insipide dans un bon verre de whisky. Je bois pour ressentir quelque chose. On me dit froid, c'est vrai. On me dit insensible, c'est vrai aussi. Pas une once de pitié. J'ai pas beaucoup d'humanité. J'suis pas un saint. J'ai du sang sur les mains. Je perds le contrôle de moi-même et de ma conscience vacillante lors de ces nuits décadentes. Oui maman, j'ai tué. J'sais pas combien, mais j'suis un meurtrier par procuration. Non maman, j'ai violé personne jusqu'à présent, rassure-toi.

Petit Plus : Avant d'être kidnappé, j'avais constamment un flingue sur moi. Tous les alcools me vont, mais j'ai une petite préférence pour le rhum et une bouteille de Jack Daniel's. Chez une femme ou un homme, la première chose que je regarde ce sont ses mains, ça en dit long en général...Je fume des Lucky Strike ("coup de chance"). J'aime les films de guerre et je mate pas mal de pornos aussi. J'ai régulièrement des Black out ou des comas éthyliques. Je lis le Wall Street Journal. Mes lectures préférées : American Psycho de Bret Easton Ellis & Gatsby le Magnifique de Fitzgerald. Je fais souvent de l'excès de vitesse. Je suis accro à la caféine. Je prends des calmants un peu, beaucoup, à la folie. Ma petite salope de sœur m'a inscrit aux Alcooliques Anonymes. Je joue au poker avec des potes, mais je perds à chaque fois. Je fais des cauchemars la nuit.

Connaissances : Hum...allez vous faire foutre. Dans le meilleur des mondes, reposez en paix mais faites pas chier, okay ?








5 - le joueur / la joueuse

Quelle célébrité avez vous choisie ? Christian Bale
Comment avez-vous connu le forum ? Remember remember
Ce qui a poussé votre inscription ? J'ai un souvenir mémorable de ce forum.
Avez-vous des critiques/remarques à faire ? Je préfère l'ancien design...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan Moore
Envie
avatar

Messages : 77
Points Rp : 35
Date d'inscription : 09/09/2012
Age : 26


Localisation : Dans le salon
Occupation actuelle : Maudire Sins
Humeur : Déterminée

MessageSujet: Re: Lester Bateman ϟ L'oeuvre de Dieu, la part du Diable   Ven 21 Sep - 23:51

Citation :
Ma petite salope de sœur m'a inscrit aux Alcooliques Anonymes

Haha xD

Très belle écriture et tout est en ordre... c'est bon pour moi ^^

_________________
Souriez... vous êtes filmés.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lester Bateman
Gourmandise
avatar

Messages : 11
Points Rp : 2
Date d'inscription : 21/09/2012
Humeur : blasé

MessageSujet: Re: Lester Bateman ϟ L'oeuvre de Dieu, la part du Diable   Lun 24 Sep - 17:49

Thanks Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lester Bateman ϟ L'oeuvre de Dieu, la part du Diable   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lester Bateman ϟ L'oeuvre de Dieu, la part du Diable
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jeanne d'Artois - La femme est le chef d'oeuvre de Dieu, surtout quand elle a le diable au corps
» Jeanne d'Artois - La femme est le chef d'oeuvre de Dieu, surtout quand elle a le diable au corps
» Que pensez vous de l'oeuvre en elle-même?
» La decentralisation, mise ne oeuvre difficile
» Et Dieu créa la femme.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Are You Alive ? (V.2) :: Prologue :: Les Protagonistes :: Dossiers Archivés-
Sauter vers: