Forum RPG ayant comme thème les 7 péchés capitaux
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Elsa Hertz ~ Come on baby, I'll spread my legs for yah ♥

Aller en bas 
AuteurMessage
Elsa Hertz
Luxure
avatar

Messages : 11
Points Rp : 5
Date d'inscription : 20/09/2012


MessageSujet: Elsa Hertz ~ Come on baby, I'll spread my legs for yah ♥   Lun 24 Sep - 21:00





1 - identification




    [Fiche remplie à : 100 %]
    NOM : Hertz
    Prénom(s) : Elsa
    Âge : 39 ans
    Date de naissance : 14 Février
    Statut (employé(e)/invité(e)) : Invitée
    Péché prédominant : Luxure











2 - personnalité
Répondez...

Une couleur ? Le pourpre
Un animal ? Le paon
Une chanson ? A guy what takes his time
Une saison ? l’hiver
Une activité pour se défouler ? Le sexe <3
Un moment de la journée ? Le soir

Complétez...

Le matin au réveil, je... me rhabille et je quitte la chambre de mon amant d’une nuit.
Quand on m'énerve, je... deviens méchante et froide.
Entre les hommes et les femmes, je préfère... aucun des deux, ou plutôt, les deux. En même temps, c’est très bien aussi.
Ce que j'aime le plus au monde, c'est... écarter les cuisses.
Ce que je hais le plus au monde, c'est... un lit vide.









3 - biographie
C’était idiot. Elle avait décidé sur un coup de tête de quitter sa chambre pour s’aventurer dans la ville, et maintenant, elle se retrouvait là, au sol, assommée. Idiot. Et puis ce n’était pas comme si elle en était consciente, elle avait juste défailli sous ce coup de … de … bonne question, tiens. Qu’est-ce qui l’avait frappée ?

** Deux semaines avant impact **


A nouveau, elle connaissait la gloire. Sa réputation n’était certes plus à faire, mais elle appréciait toujours autant se rendre un peu plus connue. Elle avait fait son quota de films, et la chose ne l’intéressait plus tellement – même si cette façon de prendre son pied, rien qu’en s’imaginant la bonne centaine, voire plus, de mâles en rut, gicler à la vue de son corps offert, était additive – mais elle était à la recherche de plus de plaisir, plus de sensations. En tous les cas, elle avait accepté l’invitation de l’un de ses vieux amis à participer à une soirée mondaine, et très privée. Côtoyer ces gens de la haute, ces Lords, était un plaisir comme un autre, et c’était tout naturellement qu’elle s’y rendit. Elle ne s’attendait cependant pas à ce qu’ils en profitent pour fêter l’anniversaire du début (et de la fin en même temps, elle l’avait fait le même jour) de sa carrière dans le milieu des films pour adultes. Champagne, et exhibition, cela l’avait charmée, et elle en était sortie, si ce n’est flattée, rassasiée. Elle ne se considérait pas nymphomane (ou hypersexuelle, à votre convenance) mais elle aimait ça, et tout naturellement en profitait. C’était donc en sortant de cette soirée, au petit matin, l’air satisfait et bienheureux, qu’elle tomba sur le premier malheur de sa journée : sa fille.

Dit comme cela, vous devez sûrement penser qu’elle devait être une mère bien horrible pour ne pas apprécier la vue de sa fille. Et bien vous avez raison. Elle ne la détestait pas, mais elle ne l’adorait pas non plus ; c’est bien triste à dire, mais sa fille l’indifférait. Elle avait peut-être trouvé cela sympathique au moment où elle avait décidé de faire un enfant, mais maintenant elle s’en mordait les doigts. Elle remerciait cependant le bon Dieu d’avoir permis que son père, lui, soit enthousiasmé par un môme. Elle ne s’en était alors occupée que pendant son enfance, et bien vite s’était lassée. Elle l’avait eu jeune, et maintenant c’était une jeune adulte qui se tenait devant elle, avec ce même air qui vous juge qu’arborait parfois son père. La hongroise soupira, et croisant les bras, se tient un peu plus droite. Elle ne savait pas ce qu’elle avait à lui dire, s’en fichait, et ne comptait pas faire semblant de s’y intéresser. Elle voulait rentrer chez elle, et retrouver son lit, qui, bien que vide, était cependant agréable.

« Isabel. What can I do for yah ? »


Elle haussa légèrement un sourcil. Malgré le fait qu’elle vivait depuis longtemps sur les terres britanniques, elle n’avait aucunement leur accent, et on entendait même une pointe d’accent des pays de l’Est de temps en temps. Elle soupira à nouveau. Passant d’un pied à l’autre, elle avait baissé les yeux, inspectant maintenant ses louboutins sur mesure ; autre petit plaisir qu’elle s’accordait grâce à ses millions engrangés.

« Having sex again ? How many guys this time ? Why are you always acting like a whore ? »


Ce fut son dernier mot qui lui fit relever la tête. Une pute. Comme si on la payait pour coucher avec elle. Elle retint un petit éclat de rire, et projeta sa poitrine en avant, replaçant élégamment son sac sur son épaule.

« I think they were three women too. »


Elle eut un petit sourire suffisant. Elle voulait qu’elle s’en aille, qu’elle la laisse. Si elle était là pour lui faire la morale, cela n’avait aucun intérêt. Lui tournant finalement le dos, elle commença à s’en aller en lui adressant un vague geste de la main, lorsqu’elle attrapa son poignet, et la retint. Arquant un sourcil, la demoiselle se tourna, et la fixa, interrogative.

« You can’t just walk away like that ! »

Fronçant à présent les sourcils, elle retira sèchement son poignet de ses doigts. Lui faisant face à nouveau, elle se redressa, et la fixa de son air indifférent, et froid. Isabel fit un petit pas en arrière, déglutissant.

« Dad wants to talk to you. »


La brune la regardait toujours, et un sourire ironique commença à s’imposer sur ses lèvres, alors qu’elle fouillait son sac pour en extirper une cigarette, qu’elle alluma d’un geste vif avec un briquet visiblement hors de prix.

« Tell him to queue up, the whore has a lot of clients. »


Nouveau sourire, alors qu’elle tournait les talons à grands pas, pour retrouver la chaleur de ses draps.

Mais ce qu’elle ne savait pas, puisqu’elle n’avait pas dénié prendre contact avec son père, c’est qu’il était aux portes de la mort, et que leur fille d’à peine 18 ans se retrouverait bientôt toute seule. Mais après tout, même cela ne l’aurait pas faite flancher.

** H5 avant impact. **


Sa fille la suivait. Elle le savait, mais pour autant, elle ne comptait pas stopper ses plans de la journée. Si ça pouvait la décoincer un peu, ce serait déjà ça. Pénétrant dans un sex shop à l’allure un peu louche, la brune se dirigea au fond du magasin après avoir salué le patron d’un geste distrait. Elle était une habituée, et la plupart des gens qui venaient ici avaient couché avec elle au moins une fois. Depuis peu, avide de sensations, elle avait glissé dans les méandres de la violence, ou plutôt de la souffrance, et s’adonnait au SM. Or, cette cave était parfaite pour cela. Maitresse ou bien esclave selon les jours, elle commençait à apprécier ça, et cherchait encore les variantes encore plus … musclées, si l’on put dire. Regardant par-dessus son épaule, elle constata avec un sourire que sa fille avait enfin pénétré dans l’endroit, et elle descendit l’escalier. Elle n’avait cependant pas envie qu’Isabel connaisse plus profondément cet aspect de sa personne, et ne voulant pas s’exposer ainsi devant sa fille, se contentant de prendre « rendez-vous » pour un jour futur. Rendez-vous qu’elle ne put honorer, par ailleurs, mais elle ne le savait pas encore.

Ressortant rapidement, son sac au creux de son coude et sa cravache nouvellement acquise dans un sac noire, la demoiselle se dirigea vers un autre de ses endroits préférés : un pub au beau milieu de la City. Son autre péché mignon après le sexe étant le whisky, elle s’y trouvait fourrée une bonne partie de la journée. Ignorant totalement sa fille – qui la suivait toujours, bien qu’elle ne sache pas pourquoi – elle grimpa dans un taxi, et croisa élégamment les jambes, son tailleur remontant assez pour laisser paraître les attaches de son porte-jarretelle, elle sortit un autre de ses plaisirs, un cigare. Sans l’allumer pour autant, elle se contenta de le laisser entre ses lèvres fardées et le coinça entre ses dents. Elle regarda la ville défiler par la fenêtre. Elle regarda la ville défiler par la fenêtre. Elle ne savait que penser. Elle qui était arrivée depuis seulement cinq ans, elle avait eu à peine le temps de s'adapter à la capitale, qu'elle pensait déjà repartir. Loin d'avoir la fibre maternelle, la volonté de sa fille à la suivre - sans même essayer de créer un lien - arriverait certainement à la faire fuir. Elle n'avait pas envie de quitter Londres, mais si elle continuait ainsi à aller partout où elle se balader, et continuerait ainsi à l'empêcher de faire ce qu'elle voulait (ce n'était pas un monstre non plus, elle ne comptait pas s'exhiber ainsi devant sa fille), elle finirait par partir. Finalement, le taxi s'arrêta, et elle s'extirpa du véhicule, tendant quelques billets au chauffeur. Remettant son sac sur l'épaule, elle pénétra dans son pub préféré, et se fit offrir gentiment du feu pour son cigare. Elle adressa un sourire à ce ... Charmant inconnu, et ne pût s'empêcher de le détailler d'un œil désireux. On pouvait la considérer comme une croqueuse d'hommes, bien qu'elle prenne tout autant son plaisir avec une femme. Et là, ce cher jeune homme qu'elle n'avait jamais vu lui avait tapé dans l'oeil. Pas spécialement parce qu'il était jeune, par ailleurs, bien que ça le rendit que plus attirant. Tout naturellement, elle accepta volontiers le verre qu'il lui proposa, et savoura ce whisky d'autant plus qu'il était offert. Délicieux ... Vraiment. Souriante et agréable, elle lui faisait la conversation, ravie de plaire encore à certains jeunes hommes (pas que son âge soit si marqué que cela, par ailleurs), et flirtait sans aucune gêne. Finalement, il lui proposa - pour son plus grand plaisir - de venir terminer leur passionnante conversation, et accepta bien volontiers. Elle se retrouva donc au milieu de l'après-midi, seule chez un superbe inconnu. Sa fille cette fois-ci ne l'avait pas suivie, et le piège se referma sur la demoiselle. Le verre était drogué. Inconsciente, elle tomba dans les bras du jeune homme.


**Impact**











4 - caractéristiques diverses
Attributs Physiques : Plantureuse, avenante, délicieuse, sexy, on peut décrire la demoiselle de multiples façons. Mais une chose sur laquelle toutes ses connaissances s'accordent, c'est qu'elle est bien, et même très bien conservée, malgré son âge qui commence à avancer. Elle ne va pas tarder à rentrer dans la quarantaine, et si elle n'aime pas le dire, ce n'est d'ailleurs pas visible au premier coup d'oeil. Mais comme beaucoup, son début de vieillesse est visible sur ses mains : ridées, vieillies, elles n'en sont pourtant pas moins belles. Des doigts fins, un peu osseux, et bien que ses veines aient décidé d'être de la partie, elles ne sont pas repoussantes, et bien souvent parfaitement manucurées. Un beau 95C, encore jeune, un fessier bien ferme : bref, aucune preuve irréfutable de son âge. Par ailleurs, son visage, s'il est un peu marqué, reste encore très agréable. Ses lèvres sont pleines, pulpeuses à souhait : un bonheur à embrasser. Elle a un regard profond, et une chevelure qui en a charmé plus d'un (et plus d'une, d'ailleurs). Elle sait ce que vaut son corps, et sait parfaitement le mettre en valeur, que ce soit avec de la lingerie fine, ou des vêtements un peu vieillots. Une parfaite pin-up, quand elle décide de ressembler à ces égéries sur papier glacé.

Profil Psychologique (10 lignes minimum) :

La jeune femme est quelqu'un de franc. Si elle ne vous aime pas, vous le saurez probablement dans la minute. Elle est assez imbue d'elle-même, et fait preuve de pas mal d'orgueil, bien que ce ne soit pas son caractère dominant. Elle se lasse également très vite, et si elle est parfois gentille et sympathique, elle est souvent assez indifférente. Elle aime les gens seulement parce qu'ils la divertissent, rien de plus. Elle n'a jamais réfléchi sur le but de sa venue sur Terre, et elle n'est pas intéressé par cela, mais elle dirait qu'elle est là pour se faire plaisir. Pour en venir au critère qui la définit le plus, elle est habitée par la luxure. Elle aime le sexe, elle aime se faire plaisir, et par dessus tout, elle aime prendre son pied. Elle connaît chaque parcelle de son corps, et dans sa grande expérience, elle sait exactement ce qui lui fait plaisir, et ce qui fait - généralement - plaisir aux autres. Elle aime séduire, tout autant qu'elle aime être séduite. Et ainsi, elle a peur de vieillir, ou tout du moins, que l'on remarque son âge, et qu'elle perde son attraction sexuelle.

Petit(s) Plus : Elle fume, énormément, et son plus grand regret est de sentir la cigarette froide, odeur qui l'insupporte. Elle prend donc fréquemment des douches, et utilise un parfum, s'il est agréable, qui sert surtout à atténuer le plus possible cette odeur désagréable. Elle est également fervente amatrice de whisky, et à ses heures perdues, grande buveuse de scotch.

Connaissances : Je crois bien qu'elle ne connait personne.











5 - le joueur / la joueuse

Quelle célébrité avez vous choisie ? Dita Von Teese <3
Comment avez-vous connu le forum ? Je le connais depuis des années ! Mais il a fermé, et ça a brisé mon Coeur T.T
Ce qui a poussé votre inscription ? J’adore l’univers, je suis tombée amoureuse de ce fo la première fois que j’y suis allée. Maintenant qu’il est reprit, j’espère qu’il perdurera plus longtemps que la première fois !
Avez- vous des critiques/remarques à faire ? Nope, c’est impeccable. Par contre j’aurai une question, vous êtes les mêmes administrateurs qu’avant la fermeture, ou ils ont légué le forum ?




Dernière édition par Elsa Hertz le Lun 29 Oct - 16:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan Moore
Envie
avatar

Messages : 77
Points Rp : 35
Date d'inscription : 09/09/2012
Age : 26


Localisation : Dans le salon
Occupation actuelle : Maudire Sins
Humeur : Déterminée

MessageSujet: Re: Elsa Hertz ~ Come on baby, I'll spread my legs for yah ♥   Sam 29 Sep - 12:25

Bienvenue Elsa !

Je vois que ta fiche est sur la bonne voie... tu n'as plus qu'à remplir les parties "attributs physiques", "petit(s) plus" et "connaissances" et tu pourras être validée Smile

C'est drôle, tu as fait ce que j'ai toujours envie de faire quand j'écris : la narration en français et les dialogues en anglais ^^

Et pour répondre à ta question : non, personnellement, je n'ai jamais fait partie ni des membres ni de l'administration de l'ancien forum, mais comme j'aimais beaucoup le contexte et l'idée j'ai voulu en créer une nouvelle version, ce que j'ai fait avec l'aide de Cassidy (qui était sur l'ancien) et Chelsea (nouvelle, comme moi).

_________________
Souriez... vous êtes filmés.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elsa Hertz
Luxure
avatar

Messages : 11
Points Rp : 5
Date d'inscription : 20/09/2012


MessageSujet: Re: Elsa Hertz ~ Come on baby, I'll spread my legs for yah ♥   Mer 3 Oct - 21:30

Merci /o/

Désolée pour le temps de faire la fiche, j'ai été prise dans des TDs à revendre et des khôlles, bref, du boulot ^^"

Et donc la fiche est terminée /o/

Eh bien en tous les cas je vous souhaite bonne chance à Chelsea et à toi pour bien vous habituer au contexte, et je l'espère, mener d'une main de maître ce forum Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sins
Maître du Jeu
avatar

Messages : 41
Points Rp : 48
Date d'inscription : 09/07/2012

MessageSujet: Re: Elsa Hertz ~ Come on baby, I'll spread my legs for yah ♥   Mer 3 Oct - 23:29

Validée. Bienvenue dans ma demeure chère Elsa... Je vous y souhaite bien du bon temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://are-you-alive-v2.forumdeouf.com
Elsa Hertz
Luxure
avatar

Messages : 11
Points Rp : 5
Date d'inscription : 20/09/2012


MessageSujet: Re: Elsa Hertz ~ Come on baby, I'll spread my legs for yah ♥   Jeu 4 Oct - 9:12

Merci bien, Dear Sins. *s'incline*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Elsa Hertz ~ Come on baby, I'll spread my legs for yah ♥   

Revenir en haut Aller en bas
 
Elsa Hertz ~ Come on baby, I'll spread my legs for yah ♥
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Baby Doc et Michèle Bennett, un couple très détesté des Haïtiens.
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?
» Baby Deoxys alias Deox
» P... de baby-boomers 68tards...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Are You Alive ? (V.2) :: Prologue :: Les Protagonistes :: Dossiers Archivés-
Sauter vers: