Forum RPG ayant comme thème les 7 péchés capitaux
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quand les "grands" esprits se rencontrent... [Green, Moore, Clawfield]

Aller en bas 
AuteurMessage
Sins
Maître du Jeu
avatar

Messages : 41
Points Rp : 48
Date d'inscription : 09/07/2012

MessageSujet: Quand les "grands" esprits se rencontrent... [Green, Moore, Clawfield]   Ven 9 Nov - 12:37

*
*
*

Elles étaient à présent trois, trois jeunes femmes qui ne pouvaient -heureusement pour elles- se rendre compte de la situation, ou de ce qui les attendait. De la comédie hilarante qu'elles étaient entrain de jouer, pour son plus grand plaisir.
Un papier bleu avait été déposé au milieu du lit de la dernière arrivante, une employée qu'il savait docile.


« Bienvenue Elly, ravi de t'accueillir ici.
J'espère que le voyage fut agréable, et que mes invités sauront se tenir en ta présence...
Ta première tâche sera de t'occuper du salon : fais en sorte que tout soit propre pour la suite de mes projets. Tu as jusqu'à 21h00 tapantes.
Mr S.
»

Et que le jeu commence...

*
*
*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://are-you-alive-v2.forumdeouf.com
Elly Green
Avarice
avatar

Messages : 20
Points Rp : 9
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 27


Localisation : Nanterre (92)
Occupation actuelle : Chercher à manger
Humeur : Maussade de temps à autre, mais curieuse

MessageSujet: Re: Quand les "grands" esprits se rencontrent... [Green, Moore, Clawfield]   Ven 9 Nov - 16:15

Elly venait à peine d’arriver, la veille à vrai dire, et voilà déjà qu’elle avait une tâche. Enfin, ce n’était pas très étonnant quand on y pensait, elle était là pour ça après tout ! Elle était cependant sortie à peine quelques minutes de sa chambre qu’en revenant elle trouvait ce mot du propriétaire sur son lit. La jeune femme aurait bien voulu voir à quoi il ressemblait tout de même. Quel était le pourcentage qu’elle ne le croise pas en rentrant alors qu’il sortait ? …pouah, elle n’allait pas s’amuser à compter ça maintenant. A la place Elly enfila sa tenue et prit le mot dans sa main pour le lire. Le voyage n’avait pas été « fort agréable » mais elle n’avait pas eu à s’en plaindre non plus, pour ce prix-là ! Finalement après avoir tout lu elle le reposa sur sa table de chevet, bien à plat, mit ses chaussures et enfin ressortit de sa chambre.

La jeune femme parcourut le premier couloir, sombre, avant de prendre des escaliers pour descendre un étage, puis le deuxième. Le salon, sûrement, devait se trouver au rez-de chaussée. Elle n’avait pas souvenir d’être passé devant à son arrivée mais un minimum de logique suffisait à se retrouver. Les domestiques en haut, les chambres aux étages et le reste en bas. Voir au sous-sol, pour ce qui était cave et tout le reste. Elly descendit les marches avec un certain entrain, se disant que si elle commençait son travail en faisait la tête et en râlant, de une elle ne le garderait pas longtemps et de deux elle ne serait pas efficace. Elle ne souhaitait pas que les gens de la maison, les « invités » de son maître, se plaignent d’elle. Alors elle atteint le rez-de-chaussée avec un sourire sur les lèvres. Ses sourcils, pourtant, se fronçaient au fur et à mesure. Bon ok c’était le matin, tout le monde n’était peut-être pas réveillé (d’ailleurs combien étaient-ils ?) mais de là à ce que ce soit aussi…désert…

« Y a-t-il quelqu’un ? »

Personne ne répondit alors elle alla chercher de quoi nettoyer les meubles et les vitres, d’abord, et entreprit de faire son travail. Elly commença par le sol. Armée d’une balayette et d’un balai, elle attaquait la poussière tout en essayant de ne pas éternuer. Pendant un instant elle regarda l’immense salon en soupirant. La tâche allait être lourde, pas étonnant qu’il lui ait donné jusqu’à 21h pour faire ça ! Est-ce que cette pièce n’avait donc jamais servie pour être aussi sale ? C’était presque impensable…La jeune femme attacha ses cheveux dans sa nuque et passa sur chacun des bibelots et des meubles avec un petit chiffon, du produit et sa balayette qui la faisait tousser. Pour s’armer de courage, elle se mit à chantonner d’une voix aiguë tout en nettoyant et bien vite, elle ne vit plus le temps passer. Seule comptait sa « mission », ce qui l’enferma dans une petite bulle…si bien qu’elle ne remarquait pas ce qu’il se passait autour d’elle, ou qui arrivait…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nuttyworld.forumactif.com
Evan Moore
Envie
avatar

Messages : 77
Points Rp : 35
Date d'inscription : 09/09/2012
Age : 26


Localisation : Dans le salon
Occupation actuelle : Maudire Sins
Humeur : Déterminée

MessageSujet: Re: Quand les "grands" esprits se rencontrent... [Green, Moore, Clawfield]   Ven 9 Nov - 23:52

Une ombre. Un labyrinthe. Un rire caverneux qui me fait frissonner. Je cours mais je me perds dans ce dédale qui n'en finit jamais. L'ombre me poursuit et se rapproche de plus en plus. Je trébuche et... je me réveille en sueur.

Cela faisait deux nuits que je rêvais de lui. Ou plutôt, que je cauchemardais. En ce troisième jour dans la baraque, mes yeux s'ouvrirent de bonne heure. J'étais toujours aussi déterminée à trouver un moyen de sortir depuis notre découverte de la carte, avec Chelsea. Nous avions passé les deux derniers jours à chercher d'autres indices le manoir, mais nous n'avions pas eu le temps (ni l'envie, devrais-je dire), de nous attaquer à toutes les pièces.

En fait, on ne sortira jamais d'ici.

Non, si je commençais à désespérer dès le troisième jour, ça n'allait pas le faire. Persévérance Evie, persévérance. La voix de ma mère résonnait dans ma tête lorsque je perdais espoir ou patience. Allez, on se lève, on va prendre sa douche et on se prépare pour une nouvelle journée d'interrogations et de recherches. J'enfilai un short en jean, un t-shirt blanc et des baskets en toile de la même couleur. Je lâchai mes cheveux et les brossai pour leur redonner du volume après cette nuit agitée. Ensuite, je descendis les marches menant au premier étage et m'arrêtai dans le couloir, tentant de percevoir si Chelsea était réveillée. Comme je n'entendis rien, je continuai ma descente vers le rez-de-chaussée. Cela me donnait froid dans le dos d'avancer seule dans cette maison sinistre mais une intuition me rassurait. J'étais quasiment certaine que notre ravisseur ne se montrerait jamais. J'ignorais encore pourquoi, mais j'avais bien l'impression qu'il devait avoir des choses à nous cacher. Ce pressentiment me donnait le courage d'évoluer dans les couloirs sombres de cette étrange demeure avec moi-même pour seule compagnie.

Je me dirigeais vers la cuisine, lorsque j'entendis fredonner dans le salon. Tiens... Chelsea m'avait peut-être devancée. Toutefois, je ne reconnaissais pas sa voix. Un frisson me parcourut l'échine. J'avançai prudemment dans la direction d'où provenait la mélodie. Je crus me pétrifier sur place lorsque j'entrevis à travers l'entrebâillement de la porte une jeune femme en train de faire la poussière. Et ce n'était absolument pas Chelsea Clawfield, la jolie métisse qui me tenait lieu de compagne d'infortune depuis le début de cette macabre aventure qui me faisait face. Sans plus attendre, je poussai la porte et entrai dans la pièce.

- Bonjour, dis-je pour la sortir de sa bulle. Qui es-tu ?

Encore une fille, comme par hasard... voilà qui promettait. Quels que soient les plans de Monsieur S, je soupçonnais le pire.

_________________
Souriez... vous êtes filmés.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elly Green
Avarice
avatar

Messages : 20
Points Rp : 9
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 27


Localisation : Nanterre (92)
Occupation actuelle : Chercher à manger
Humeur : Maussade de temps à autre, mais curieuse

MessageSujet: Re: Quand les "grands" esprits se rencontrent... [Green, Moore, Clawfield]   Mar 13 Nov - 19:35

Cette condition de femme ne ménage ne la gênait pas du tout. Par contre ses cheveux longs commençaient réellement à la déranger dans son travail. Elly pensa qu’il était grand temps qu’elle les coupe. Voilà un petit moment qu’elle rêvait d’une coupe au carré assez courte, ou quelque chose de similaire qui lui dégagerait la nuque. Elle aimait sa nuque. On lui avait dit une fois qu’elle avait un « cou de cygne ». De toute façon la jeune femme ne détestait pas grand-chose chez elle. Elle aimait particulièrement sa voix qui chantonnait toujours juste. D’ailleurs, en ce moment-même, elle chantonnait tout en travaillant de façon méthodique et utile. Elle n’avait que jusqu’à 21 heures après tout alors autant être efficace et faire du boulot rapidement, pour prendre du temps à soi après…

C’est plongée dans ses pensées et dans la chanson qu’elle fredonnait qu’elle n’entendit pas la personne arriver dans le salon qu’elle était employée à lustrer. Cependant elle entendit très bien sa question et lâcha ses affaires pour se retourner vers la nouvelle arrivante. Elly se prit à la regarder de haut en bas, se demandant si c’était une des nombreux invités dont elle serait la servante pour quelques temps. Elle n’avait pas l’air cupide ou méchante, enfin, ce n’était qu’un air… S’essuyant les mains, elle fit un signe de tête poli à son interlocutrice tout en s’approchant d’elle, l’air assuré.

« Bonjour, je m’appelle Elly. Je suis une des employées de la résidence. Vous êtes une invitée ? Avez-vous besoin de quelque chose ? »

Et voilà que les obstacles arrivaient, pensa-t-elle. Parce que si chacun des invités s’amusait à venir la déranger pour telle ou telle chose, par caprice, où trouverait-elle le temps de nettoyer cette grande pièce qu’était le salon du manoir ? Et puis, les allers et venues ramenaient encore plus de poussières…Avait-elle le droit d’interdire l’accès au salon le temps qu’elle le nettoie ? Après tout, son employeur ne lui avait rien dit de ce qu’elle pouvait faire ou pas. Elle s’attendait à recevoir une liste des choses à ne pas faire, ou à faire…comme le petit mot de ce matin. Est-ce que ça marchait comme ça ici ? Chaque matin elle aurait un papier sur sa table de chevet avec ses « missions » de la journée ? Est-ce que cette personne, en face d’elle, savait quelque chose à ce sujet ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nuttyworld.forumactif.com
Evan Moore
Envie
avatar

Messages : 77
Points Rp : 35
Date d'inscription : 09/09/2012
Age : 26


Localisation : Dans le salon
Occupation actuelle : Maudire Sins
Humeur : Déterminée

MessageSujet: Re: Quand les "grands" esprits se rencontrent... [Green, Moore, Clawfield]   Jeu 15 Nov - 22:47

Après m'avoir lorgné des pieds à la tête, la petite brune aux airs d'asiatiques se présenta :

- Bonjour, je m’appelle Elly. Je suis une des employées de la résidence. Vous êtes une invitée ? Avez-vous besoin de quelque chose ?

J'hésitai entre le rire et les larmes. Et retour à la case départ. Je me revoyais à sa place, il y avait à peine deux jours de cela, lorsque Chelsea était descendue pour la première fois. La même naïveté, le même entrain juvénile se dégageait sans doute de mon attitude que de celle de cette jeune fille. Sauf que là, j'étais dans la situation où je savais ce qui se passait (enfin, si on peut dire ça comme ça) et que la voir aussi enjouée me donnait presque envie de lui mettre une claque. Enfin, calmons-nous. Ce n'était pas de sa faute. Toutefois, je n'avais aucune envie de lui expliquer que non, je n'étais pas une invitée, qu'elle non plus n'était pas là pour les raisons qu'elle s'imaginait et qu'un psychopathe anonyme (ou presque) nous tenait pour prisonnières dans sa baraque de luxe parce qu'il jugeait que nous ne nous n'avions pas été sages. Dieu sait ce qu'il reprochait à cette nana pour l'avoir enfermée ici avec nous. Il avait déjà sûrement prévu les indices qui nous permettraient de le découvrir...

Soupirant, je pris place sur une chaise. Et si... et si je profitais un peu de la situation ? J'avais une petite faim et absolument aucune envie de me rendre dans la pièce sans fenêtre qui tenait lieu de cuisine dans ce château. L'envoyer préparer le petit-dèj aurait au moins le mérite de retarder le moment où je devrais mettre les choses à plat et briser le doux rêve dans lequel elle semblait encore enveloppée. Ah ça oui... le salaire avait de quoi faire rêver. Allez, laissons-la baigner dans les eaux tièdes de l'ignorance encore un petit moment.

- Je m'appelle Evan, enchantée, répondis-je enfin. Est-ce que tu aurais envie de me préparer deux trois tartines grillées une fois que tu auras terminé ? Je peux attendre, ajoutai-je pour me sentir un peu moins coupable.

Je croisai les doigts pour que Chelsea se réveille pendant ce temps. Ce serait plus facile de nous expliquer à deux...

_________________
Souriez... vous êtes filmés.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chelsea Clawfield
Luxure
avatar

Messages : 37
Points Rp : 27
Date d'inscription : 01/09/2012
Age : 26


Localisation : Sûrement dans une chambre.
Occupation actuelle : Mieux vaut ne pas savoir...
Humeur : En manque.

MessageSujet: Re: Quand les "grands" esprits se rencontrent... [Green, Moore, Clawfield]   Ven 16 Nov - 18:39

Après sa nuit agitée, Sea n’hésita pas une seconde en voyant l’écran de son téléphone mobile afficher une heure plus que raisonnable. Elle sortit des draps trop confortables en se gardant bien de jeter un œil au point rouge et lumineux qui la fixait, et se rendit directement dans la salle de bain privée. Enfin, « privée »... Ce mot semblait perdre toute sa signification entre ces murs.

Une fois dans la pièce d’eau, carrelée du sol au plafond, la jeune femme se débarrassa de son peignoir pour filer sous la douche. Elle n’avait pas trouvé de caméra ici, mais puisque leur hôte semblait avoir plus d’un tour dans son sac, elle ne se déshabillait totalement qu’à l’abri, dans la cabine. Retirant donc sa nuisette beige qu’après avoir tiré le pan opaque, elle alluma l’eau chaude et se glissa sous la fine pluie pour se détendre. Que c’était agréable... En tête-à-tête avec elle-même. Non pas que la compagnie d’Evan la dérangeait, au contraire, seulement, à chaque fois qu’elle était avec la jolie blonde, elle se retrouvait face à l’un ou l’autre de ces appareils d’enregistrement vidéo. La sensation d’être épiée du matin au soir -et même la nuit- ne la quittait plus, ce qui était très perturbant... Alors oui, être seule ne lui faisait pas de mal.

Quelques minutes plus tard, elle rouvrit la cabine de douche et attrapa une serviette de bain à bout de bras, et se sécha avec avant de sortir de son cocon d’humidité. Puisqu’elle n’avait pas encore choisit ses vêtements, elle rejoignit sa chambre enroulée dans sa serviette. Levant les yeux vers la caméra surplombant son lit, Chelsea soupira avec agacement :

- J’espère que le spectacle te plait au moins...

Un instant plus tard, elle fut de retour dans la pièce adjacente et une fois habillée d’une tunique verte et maquillée, décida de quitter sa chambre. Passant devant une glace du rez-de-chaussée, elle s’arrêta et jeta un œil à son reflet. Ses cheveux n’étaient pas tout à fait secs, ce qui leur donnait un peu de volume. Bon, ça irait. Ses pas la guidèrent à l’entrée, et dans un élan désespéré, elle tenta d’ouvrir la porte... En vain, évidemment. Cela ne coûtait rien d’essayer. Faisant volteface, elle s’en détourna vers la salle à manger pensant y trouver Evan. Déserte. Légèrement déçue, elle retourna dans le couloir et crut entendre du bruit dans la pièce voisine. Une voix pour plus de précision, sans en distinguer les paroles. Son acolyte se mettait-elle à parler toute seule ?

Impatiente d’assister à ça, elle s’avança vers ladite porte et en passa le seuil, avant de se retrouver face à... Deux jeunes femmes. Surprise, elle observa la seconde -puisqu’elle ne la connaissait pas- et s’approcha.

- Salut, moi c’est Chelsea... Est-ce que...

Elle s’interrompit, puis se tourna vers Evan :

- ... Est-ce qu’elle sait ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elly Green
Avarice
avatar

Messages : 20
Points Rp : 9
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 27


Localisation : Nanterre (92)
Occupation actuelle : Chercher à manger
Humeur : Maussade de temps à autre, mais curieuse

MessageSujet: Re: Quand les "grands" esprits se rencontrent... [Green, Moore, Clawfield]   Ven 16 Nov - 21:14

La blonde devant elle eut un drôle d’air tout en s’asseyant sur la chaise. Est-ce que c’était Elly qui l’avait rendu ainsi ? Aucune idée et elle ne comptait pas le lui demander. Si elle la gênait d’une quelconque manière, il faudrait qu’elle fasse avec parce que la demoiselle ne s’en irait pas sans avoir fini son travail. Elle venait à peine de commencer et il y en avait encore des tonnes à faire ! Se prendre la tête avec un des invités ne l’aiderait guère à remplir sa mission. Alors elle attendit patiemment que cette personne lui réponde, espérant qu’elle la laisse tranquille.

- Je m'appelle Evan, enchantée. Est-ce que tu aurais envie de me préparer deux trois tartines grillées une fois que tu auras terminé ? Je peux attendre,

Est-ce qu’elle en aurait envie ? Pas du tout ! Ça ne l’intéressait foutrement pas de lui faire des tartines grillées. De plus, son travail serait assez long et dépasserait le déjeuner de plusieurs heures, alors si elle voulait des tartines grillées…c’était mauvais de le lui demander comme ça. Elly fit un petit sourire désolé et replaça une mèche de ses cheveux.

« Ce serait avec plaisir mais si j’attends que mon travail soit terminé pour accéder à votre demande, vous risquez vous d’attendre quelques heures, voire plusieurs heures. Je ne pense pas que cette solution vous convienne alors je vais interrompre ce que je faisais et vous faire vos tartines grillées. »

Elle allait sortir du salon lorsqu’une autre femme arriva, toute aussi jolie que la première. Est-ce qu’il n’y avait que des personnes de sexe féminin dans ce manoir ? Encore une invitée ? Elly lui fit un signe respectueux de la tête alors qu’elle s’approchait d’elles et enregistra son prénom : Chelsea. Ça lui serait utile pour plus tard. Elle allait lui demander la même chose qu’à sa « camarade de manoir », tant qu’on y est hein, mais fut interrompu par la nouvelle arrivée elle-même, qui posa une drôle de question à Evan. La jeune femme, elle, fronça les sourcils et s’arrêta pour essayer de saisir ce qu’elle venait de dire.

« Savoir quoi au juste ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nuttyworld.forumactif.com
Evan Moore
Envie
avatar

Messages : 77
Points Rp : 35
Date d'inscription : 09/09/2012
Age : 26


Localisation : Dans le salon
Occupation actuelle : Maudire Sins
Humeur : Déterminée

MessageSujet: Re: Quand les "grands" esprits se rencontrent... [Green, Moore, Clawfield]   Sam 17 Nov - 1:51

Cela m'amusa quelque peu de la voir se débattre avec ses émotions. Bien entendu, je me doutais qu'elle allait directement me caser dans la partie "invitée chiante" après ma demande, mais après tout, c'était une manière de la préserver...

- Ce serait avec plaisir mais si j’attends que mon travail soit terminé pour accéder à votre demande, vous risquez d’attendre quelques heures, voire plusieurs heures. Je ne pense pas que cette solution vous convienne alors je vais interrompre ce que je faisais et vous faire vos tartines grillées, concéda-t-elle enfin.

J'étais sur le point de lui dire de laisser tomber et que ça ne me tuerait pas de me préparer à manger toute seule lorsque Chelsea fit son apparition. Jetant d'abord un coup d'oeil surpris à Elly, elle fit quelques pas en notre direction et se présenta. Après quoi elle ajouta :

- ... Est-ce qu’elle sait ?

C'est parti pour le moment le plus joyeux de la journée, pensai-je amèrement. Bien joué Chels', ça c'est le genre de truc qu'on dit pour ne pas inquiéter les gens ! La dénommée Elly réagit immédiatement en entendant ces mots :

- Savoir quoi au juste ?

Je réfléchis en vitesse, hésitant sur la manière de répondre. Et surtout, quoi répondre. Chelsea et moi ne nous étions jamais concertées à ce sujet, nous n'avions pas vraiment évoqué l'hypothèse que d'autres personnes puissent nous rejoindre... même si maintenant que j'y pensais, ça paraissait plutôt évident, vu la taille du manoir où nous étions enfermées. Mais combien de personnes Monsieur S. comptait-il embarquer dans son délire de malade mental ? Je me retournai vers Chelsea et décidai de retourner la situation de la façon la plus simple :

- Oui, de quoi veux-tu parler ? demandai-je d'un ton neutre en la regardant droit dans les yeux.

J'espérais qu'elle trouverait une parade. Comme ça, on pouvait espérer qu'Elly nous laisse pendant quelques minutes et se rende à la cuisine préparer le petit-déjeuner, ce qui nous laisserait au moins le temps de réfléchir à la façon dont nous allions lui annoncer la vérité...

_________________
Souriez... vous êtes filmés.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand les "grands" esprits se rencontrent... [Green, Moore, Clawfield]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand les "grands" esprits se rencontrent... [Green, Moore, Clawfield]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les grands esprits discutent des idées ; les esprits moyensdiscutent des événements ; les petits esprits discutent des gens. | PV Helvia
» Les grands esprits se trouvent toujours [Pv Carl/Iosa/Vindi]
» Quand deux grands karatekas se tape dessus, ...poussez vous
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Are You Alive ? (V.2) :: Le Domaine :: Rez-de-Chaussée :: Salon-
Sauter vers: